TONIOMIC.info
Accueil du site > Utopies qui se réalisent > Espéranto > Hilarant : Nos politiques le disent en anglais !

Hilarant : Nos politiques le disent en anglais !

Le « cadeau » de Gordon Brown au monde

dimanche 31 mai 2009

Nos "élites" ne parlent pas correctement anglais. Ils sont en situation d’infériorité par rapport aux anglophones.

Encore une fois, apprendre l’anglais pour la culture des pays qui le parlent, par affinité personnelle avec la culture anglo-saxonne, c’est à encourager. Mais il faut se rendre à l’évidence : l’anglais n’est pas une langue jouant bien son rôle comme langue internationale. Seules les personnes faisant des études longues, ayant les moyens de se payer quelques années dans un pays anglophone peuvent atteindre un niveau acceptable dans la langue de Shakespeare, sans pour autant en maîtriser toutes les nuances. L’anglais, en tant que langue internationale est malheureusement une langue élitiste, et on le voit, même les élites ne sont pas capables de le parler. Ayons un peu de bon sens, posons nous les bonnes questions !

Retrouvez plus d’informations sur notre mouvement Europe Démocratie Espéranto sur www.europe2009.fr


Un cadeau venu d’Outre-Manche

Quelle sens de la générosité ! Un cadeau tellement pratique... pour certains. Imaginez, les autres travaillent pour vous et vous récoltez tous les fruits de la diffusion de votre langue, en investissant ni temps, ni argent. Au contraire, vous gagnez de l’argent et investissez votre temps ailleurs, prenant de l’avance sur le reste du monde. Et après, on vous parle encore de concurrence non faussée...


La chanson finale est sympa. En suédois. Une chanson en espéranto aurait été plus juste...

"Bara dumhet" (2003), par le groupe lyonnais Delgarma. (Dogmazic)

1 Message

  • Hilarant : Nos politiques le disent en anglais ! 1er juin 2009 14:24, par Apprendre Anglais Facile

    "Seules les personnes faisant des études longues, ayant les moyens de se payer quelques années dans un pays anglophone peuvent atteindre un niveau acceptable dans la langue de Shakespeare, sans pour autant en maîtriser toutes les nuances"

    Je suis pas du tout d’accord avec ça. C’est vrai que l’anglais présente ses propres difficultés et qu’il faut les franchir pour être à l’aise. Alors, je suis peut-être l’exception mais personnellement j’ai fait tout cela sans avoir le luxe d’aller vivre dans un pays anglophone. Je suis devenu réellement bilingue, sans m’expatrier.

    "Encore une fois, apprendre l’anglais pour la culture des pays qui le parlent, par affinité personnelle avec la culture anglo-saxonne, c’est à encourager."

    Je pense que c’est justement en CELA que se trouve la solution pour devenir bilingue. Pour que l’anglais devienne aussi facile que le français. Il s’agit de s’intéresser à ce que l’on TROUVE en anglais. Lorsqu’on y réfléchit : on baigne déjà dans la culture anglo-saxonne... La clef pour progresser en anglais est de s’y intéresser en V.O.

    "l’anglais n’est pas une langue jouant bien son rôle comme langue internationale"

    J’avoue que là le débat reste entier. Une langue internationale doit-elle s’imposer d’elle-même ou par *choix* d’une communauté internationale ?

    Dans tous les cas, respect pour la promotion de l’espéranto.
    Fabien

    Voir en ligne : Apprendre Anglais Facile

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0