TONIOMIC.info
Accueil du site > Perso > Un enseignant – Un site : Aide aux profs

Un enseignant – Un site : Aide aux profs

jeudi 7 décembre 2006

Quel enseignant n’a pas eu envie de faire le point sur sa carrière, de connaître les diverses possibilités d’évolution professionnelle (mobilité interne et/ou externe), voire de s’engager dans une démarche d’évolution professionnelle ? Pourtant la question est encore tabou et les profs ont bien du mal à trouver appui et conseil. Créée par Rémi Boyer, l’association Aidoprofs regroupe des enseignants passionnés de conseil en formation et en accompagnement. Elle écoute et aide les enseignants à réfléchir à leur choix de carrière, éventuellement à quitter l’enseignement.

Par exemple, elle prospecte les emplois disponibles dans l’administration accessibles à des enseignants qui voudraient prendre du recul avec la classe et accompagne les collègues qui veulent s’engager dans cette voie.

"Pour 65% des personnes qui nous ont contactés jusqu’ici", déclare Rémi Boyer au Café, "le souhait d’évoluer professionnellement ne correspondait qu’à une démotivation passagère et notre information a permis de les remotiver. Pour 25% des personnes, les difficultés sont réelles (maladie, dépression) et Aidoprofs n’a pu répondre à leur attente, puisque les postes prospectés sur le web requièrent tous une bonne santé. Pour 10% des personnes, l’évolution professionnelle résulte d’une véritable réflexion personnelle, avec un réel projet, et le travail des conseillers-bénévoles est d’écouter, d’informer, d’accompagner la personne dans sa démarche pour lui permettre d’aboutir dans les 12 mois qui suivent (sans le garantir toutefois), quelle que soit le type de mobilité professionnelle choisi. Parmi ces 10%, 65% sont des enseignants du 1er degré".

Café pédagogique, 7/12/06

Voir en ligne : Aidoprofs

1 Message

  • Un enseignant – Un site : Aide aux profs 25 mars 2009 08:57, par humptydumpty

    Je viens juste de demander à adhérer à cette association ... et cela m’a été refusé. Je ne doute pas qu’ils aident sérieusement les gens qu’ils acceptent, mais lorsqu’ils refusent, vous n’avez droit pour toute explication qu’à un message standard avec liste des raisons possibles du refus (dont par exemple de mémoire "vous êtes en disponinibilité et avez largement le temps de faire les démarches par vous-mêmes"). Un peu seccos tout cela. En tout cas, mieux vaut ne pas être en détresse au moment où vous les contactez, ou vous risquez de tomber encore plus bas. Il est déjà difficile de demander de l’aide, mais essuyer un refus aussi impersonnel (sur la base d’un texte de motivation d’une quinzaine de lignes), ma fois, ça va bien si vous n’aviez pas vraiment besoin d’eux.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0